25 août 1940

Front Nord

Six Blenheim des 11 et 39 (RAF) Squadron (trois et trois), après avoir rejoint le terrain avancé sur l’île de Perim la veille, sont envoyés sur l’aérodrome de Dessie ainsi que des concentrations de véhicules entre 06h00 et 09h30. Plusieurs bombes tombent au milieu de ces derniers sans qu’il soit possible d’apprécier le résultat. La cible ne connaissant que sa seconde visite, après la mission surprenante des Wellesley du 223 (RAF) Squadron dix jours auparavant, la réaction adverse est réduite et se limite à quelques tirs de la défense antiaérienne[1]. À noter qu’en cas de besoin, le Blenheim Mk IVF L9173 (Flight Officer Nelson ; Flight Officer Holmes ; Leading Aircraftman Ffoulkes) a été chargé de la couverture aérienne du terrain de Perim entre 08h30 et 09h30[2].

Les Français de l’escadrille d’Aden continuent leurs ses vols réguliers. Ainsi, le Glenn Marin 167-F n°102 (Flight Lieutnant Jacques Dodelier ; Warrant Officer Yves Trécan ; Flight Officer Pierre Fénot de Maismont ; Flight Sergeant Robert Cunibil) effectue une reconnaissance, entre 06h25 et 10h55, au-dessus du nord de Éthiopie. Parmi les éléments observés, on peut noter trois Ca.133 sur le terrain  de Mieso[3].

Front Sud

A 07h00, le Battle n°909 du 11 (SAAF) Squadron (Lieutnant B.L. Hutchinson ; Air Sergeant S.H. Hipkin ; Air Corporal P.C. Sewell) décolle d’Archer’s Post pour une reconnaissance photo du terrain d’El Wak d’une altitude d’environ 2 200 mètres. Une fois la mission remplie, l’appareil se pose à Nanuki pour transmettre les photos au 40 (SAAF) Squadron[4].

Le 237 (Rhodesia) Squadron reçoit quelques renforts avec l’arrivée de six Hawker Hardy[5]. Si l’unité continue à avoir une activité relativement importante (trois à quatre sorties par jours, celles-ci se résument encore en des vols de reconnaissance sans événements marquants).

________________________________________________________________________________________________________

[1] Contrairement à ce qui est parfois écrit, voir en ce sens C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 57, le bombardement sur Dessie n’a pas eu lieu le 24, mais bien le 25 août. Si la formation a bien rejoint le terrain avancé de Perim la veille, les documents relatifs aux 11 et 39 (RAF) Squadron confirment clairement que le bombardement est effectué, seulement, le lendemain matin à l’aube. En outre, il ne se limite pas seulement à 3 Blenheim du 11 (RAF) Squadron, mais d’une opération conjointe avec le 39 (RAF) Squadron. « Three of our aircraft and 3 of No.11 Squadron took off and landed at Perim to refuel. At first light on 25 August, 1940, the formation took off to attack (…),« 25 august 1940 » 39 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 407 et « 24 : Three aircraft and crews proceeded to Perim prior to raid on Dessie (…). 25 : The above aircraft bombed (…), three aircraft of No 39 Squadron (…),« 24 and 25 august 1940 » 11 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 162. .

[2] « 25 august 1940 » 203 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

[3] « 25 august 1940 » 8 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

[4] « 25 august 1940 » et « Operation Order no.16 » 11 Bomber Squadron SAAF, War Dirary, op. cit.; « 25 august 1940 » Narrative northern operations SAAF, August 1940, op. cit.

[5] « 25 august 1940 » 237 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s