Archives pour la catégorie Disposition de la RAF

Disposition de la RAF

 Initialement, ces forces sont assez peu nombreuses. En juin 1940, les Britanniques et le Commonwealth disposent, en effet, d’environ 10 000 hommes répartis entre le Soudan, la Somalie britannique et le Kenya, troupes principalement formées pour des missions de police coloniale. Ainsi, la Soudan Defence Force n’est composée que de 4 500 hommes faiblement équipés, sans artillerie. Ils sont certes renforcés par des éléments des 4e et 5e divisions d’infanterie indiennes, soit trois bataillons, mais, toujours est-il que le lieutenant-général W. Platt ne peut aligner qu’un effectif de 7 000 soldats supportés par une force aérienne de 7 avions (!) complètement dépassés, dont la plupart ne sont pas en état de vol.

Au Kenya, les moyens du lieutenant-général A. Cunningham ne sont guère supérieurs, puisqu’il ne dispose que de deux brigades des Kings African Rifles, une pour la défense de la côte et la seconde pour l’intérieur.

Enfin, les troupes de la Somalie britannique sous les ordres du Colonel Arthur Reginald Chater ne sont composées que des 1 465 hommes, dont le Somaliland Camel Corps et un bataillon du régiment de Rhodésie du Nord. Sur le plan aérien, les moyens sont du même ordre. 

Très rapidement, en prévision de la guerre qui menace, la RAF décide de détacher au Soudan l’impressionnant (par son nom) 254 Wing de l’Advanced Striking Force composés des 47 Squadron RAF (Wg Cdr John G. Elton), 14 Squadron RAF (Sqn Ldr Anthony D. Selway) et 223 Squadron RAF (Sqn Ldr J.C. Larking), tous trois équipés du bombardier léger, totalement dépassé, Vickers Wellesley. À ces trois Squadrons, s’ajoutent le D Flight de la Sudan Defence Force avec sept Vickers Vincent, renforcée par neuf Gloster Gladiator du K Flight (112 Squadron RAF). En août, l’Air Cdre Leonard H. Slatter prend le commandement du nouveau 203 Group. 

À ces unités peuvent s’ajouter celle du Protectorat d’Aden (de l’autre côté de la Mer Rouge), sous le commandement de l’AVM George R.M Reid, soit le 8 Squadron RAF (Sqn Ldr Dudley S. Radford) équipé de Blenheim et Vickers Vincent, le 94 Squadron RAF (Sqn Ldr William T.F. Wightman) sur Gloster Gladiator ; le 203 Squadron RAF (Wg Cdr James R. Scarlett-Streatfield) en cours de conversion sur Bristol Blenheim IVF ; ainsi que les Bristol Blenheim I des 11 Squadron RAF et 39 Squadron RAF en transfert depuis l’Inde. Le défaut de ces moyens étant leur éloignement du théâtre d’opérations ne leur permettant, dès lors, de n’intervenir qu’en soutien, pour des missions de bombardements. 

Le Kenya, lui, par contre, ne dispose d’aucun élément de la RAF sur son territoire. Cependant, un Squadron issu de la SRAF (Southern Rhodesian Air Force) est chargé de mission de coopération avec l’armée, grâce à ses Hawker Harts, Hardy et Audax dispersés sur quatre terrains : Wajir (A Flight), Malindi (B Flight), Garissa (C Flight) avec quatre appareils chacun et Nairobi (HQ) avec sept en réserve.

Cette unité trouve ses origines en 1935, lorsque le Parlement de Southern Rhodesia vote une participation financière à la défense de l’Empire en Afrique. L’Air Section est mise sur pied en 1937-1938 avec six Hawker Harts et une dizaine de pilotes (la majorité en formation). En septembre 1938 après la signature de l’accord de Munich, Sir Brooke-Popham, Air Chief Marshal et Gouverneur du Kenya, envoie une note secrète au Gouverneur de Southern Rhodesia afin de connaitre les moyens aériens disponibles et la possibilité d’un déploiement au Kenya face à l’Afrique Orientale Italienne.

Les événements s’accélèrent à l’été 1939 avec instruction de prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre l’envoi rapide de moyens aériens au Kenya si les circonstances l’imposent. Le Secretary of State à Londres reçoit, alors, confirmation que la Southern Rhodesia Air Unit serait en mesure de rejoindre les bases au Kenya sous les 24 heures d’un tel ordre.

Le 26 juin, ordre est donné aux appareils de décoller dès le lendemain à 06h00 en direction de Nairobi. L’ensemble des appareils est sur place le 29 à 08h30 et commence 24 heures après ses premières patrouilles le long de la frontière avec le Somaliland. L’Air Unit dispose, alors, de quatre Audax, deux Harts et trois Rapides. L’unité change de nom le 6 septembre pour devenir le 1 Squadron, Southern Rhodesia Air Force. Son existence est cependant très brève puisque le gouvernement est contraint de reconnaitre son incapacité à gérer financièrement et matériellement une croissance de sa force aérienne. En décembre un accord est signé avec la RAF prévoyant l’intégration du 1 Squadron, renommé 237 Squadron (Rhodesia) RAF.

Cependant, les Britanniques disposent d’un avantage non négligeable, à savoir des voies d’accès aisées permettant un approvisionnement régulier des troupes et l’arrivée, progressive durant la seconde moitié de 1940, de renforts venant des territoires du Commonwealth comme l’Inde, la Gold Coast, le Nigeria et surtout d’Afrique du Sud.

Ordre de bataille de la RAF (juin 1940) 

Soudan (254 Wing, Gp Capt Donald M.T. Macdonald puis 203 Group, Air Cdre Leonard H. Slatter)

14 Squadron RAF (Port Sudan) : 22 Vickers Wellesley, Sqn Ldr Anthony D. Selway

47 Squadron RAF (Erkowit) : Vickers Wellesley, Wg Cdr John G. Elton

223 Squadron RAF (Summit) : Vickers Wellesley, Sqn Ldr J.C. Larking

D Flight (Erkowit) : 7 Vickers Vincent

K Flight (Summit) : 9 Gloster Gladiator, Flt Lt Kenneth H. Savage

 

Protectorat d’Aden (AVM George R.M Reid)

8 Squadron RAF (Khormaksar) : Bristol Blenheim Mk I et Vickers Vincent, Sqn Ldr Dudley S. Radford 

11 Squadron RAF (Sheik Othman) : Bristol Blenheim Mk I, Flt Lt Samuel A. Ellaby

39 Squadron RAF (Sheik Othman) : Bristol Blenheim Mk I, Sqn Ldr Alan McD. Bowman

94 Squadron RAF (Sheik Othman) : Gloster Gladiator, Sqn Ldr William T.F. Wightman

203 Squadron RAF ( Khormaksar) : Bristol Blenheim Mk IV F, Wg Cdr James R. Scarlett-Streatfield 

Kenya

237 Squadron (Rhodesia) RAF : Sqn Ldr V.E. Maxwell

  • A Flight (Wajir) : 2 Hawker Hart
  • B Flight (Malindi) : 8 Hawker Hardy
  • C Flight (Garissa) : 5 Audax 

Wellesley & Gordons Amman 21 Apr 1938