Archives pour la catégorie La bataille des aérodromes

La bataille des aérodromes

La période qui s’étend de juin à août 1940 (invasion de la Somalie Britannique) va voir une activité aérienne relativement réduite, mais durant laquelle les belligérants vont progressivement mettre en place la politique aérienne qui les caractérisera durant la suite de la campagne.

Ainsi, les forces aériennes du Commonwealth (notamment celle sud-africaine), en dépit d’effectifs encore relativement faibles,reçoivent pour ordre de mener une offensive aérienne active contre les principales cibles listées (aérodromes, dépôts de carburants, station radio). Le but : conduire la Regia Aeronautica dans une campagne d’attrition qu’elle ne peut gagner suite à l’impossibilité d’amener des renforts massifs. Par ailleurs, il s’agit aussi d’une campagne de désinformation visant à faire croire aux responsables italiens à une force aérienne massive pour les dissuader de toute opération en territoire allié.

La politique de la Regia Aeronautica est plus attentiste. Ainsi, le 5 juin, le Général Badoglio donne au Duc d’Aosta instruction de rester dans une position strictement défensive. Lorsque celui-ci demande si cet ordre peut-être interprété comme autorisant la force aérienne à mener des raids contre les bases aériennes et navales adverses, la réponse est claire : aucune alternative n’est possible, la Regia Aeronautica doit rester une force défensive.

 Le 10 juin 1940 voit l’Italie entrer en guerre. Immédiatement, la situation s’enflamme dans la Corne de l’Afrique entre les nouveaux belligérants. Si, dans un premier temps, les forces terrestres des deux camps n’osent mener la moindre opération, les aviateurs sont, eux, très rapidement mis à contribution.

Les opérations détaillées pour les différents jours sont consultables dans le sous-menu, néanmoins pour ceux qui auraient des difficultés à l’afficher, voir les liens ci-dessus.